Après les trois précédents « petits-dej’ R&D », SPYRIT inaugurait ce lundi 15 octobre un nouveau format : la « pizza R&D ». On s’adapte comme on peut en fonction de la charge de l’équipe, bien intense en ce moment. Difficile de trouver des dispo pour réunir tout le monde ! Du coup, on a fait cela à midi, autour d’une pizza…

Aujourd’hui c’est Aldric, notre responsable TMA et projet web, qui nous parlait de Google Analytics et de Search Console. Tout le monde connaît bien sûr… un peu. Consulter les graphes de visites sur GA, c’est le b.a.-ba, bien sûr, quand on gère un site. Mais à fond ? Pas si sûr !

Aldric, qui maîtrise ces deux outils sur le bout des doigts, nous a offert une présentation approfondie des finalités et du fonctionnement de chacun des deux outils. En deux mots :

  • Google Analytics, qui analyse de l’audience du site, rend compte de la manière dont le site est effectivement consulté (par qui, comment, quand…).
  • Search Console, qui vérifie de l’indexation du site et aide à l’optimisation, rend compte de la manière dont Google « voit » le site pour le référencer.

Après un rappel des principes de base (notions de comptes, propriétés et vues ; comment on distingue les différentes sessions d’un même utilisateur ; taux de rebond etc.), les principaux indicateurs disponibles dans GA ont été présentés : vue temps réel, audience, acquisition, comportement, événements… – en allant au-delà des premiers tableaux de bord (« vue d’ensemble »), pour mieux voire toute la richesse des informations qu’on peut en tirer.

Analyser toutes ces données avec nos clients pour définir comment optimiser le site et améliorer son référencement et accroître son trafic : c’est justement (entre autres !) le boulot d’Aldric dans le cadre de la maintenance des sites.

La liste des mots clefs utilisés pour arriver sur un site est devenue quasi inutilisable avec la généralisation du HTTPS, qui empêche d’avoir accès aux mots clefs précis – regroupés derrière le mystérieux et agaçant « not provided ». Ce qui nous a conduit naturellement à Search Console qui, pour sa part, indique le positionnement du site par rapport aux mots clef. Un vrai changement de perspective…

Avec Search Console, on dispose d’une aide précieuse pour optimiser le site en vue de son référencement : état de l’indexation, problème de sécurité, actions manuelles (par exemple pour lever un blocage suite à une suspicion compromission du site), extraits optimisés dans les résultats de recherche pour avoir un aperçu du contenu du site en tête des résultats…

Aldric nous a détaillé les résultats sur la fréquentation d’une optimisation d’un site mobile : assez spectaculaire !

Au-delà des aspects techniques, tout cela pose quand même la question de l’omniprésence de Google, qui avec 90% de part de marché écrase complètement toute concurrence – les autres (Bing, Yahoo, Quant…) étant réduits à la portion congrue. Aujourd’hui en pratique, « optimiser » signifie « optimiser pour Google »…

Merci à Aldric pour cette séance passionnante, nouvelle occasion de partage de connaissance au sein de l’équipe SPYRIT.

Vous aussi vous voulez participer à l’aventure ? Come and join us!