C’est avec joie que SPYRIT vous annonce son installation dans ses nouveaux locaux !

Après un mois de travaux de rénovation, nous voici installés dans nos nouveaux locaux – plus grands, plus lumineux et surtout plus modernes, au sein de l’immeuble de bureaux « le Montcalm », dans le quartier de Versailles Chantiers.

Cette installation marque une étape importante dans la progression de SPYRIT. Les six années passées dans nos précédents locaux à Viroflay ont vu l’entreprise évoluer, tant en chiffres d’affaires qu’en effectif : nous sommes passés de 300 k€ à 1 M€ de CA, et de 5 à 14 collaborateurs. Cette période viroflaysienne a été marquée par des réussites importantes :

  • le développement de SPYRIT à l’international, avec des nouveaux clients en Allemagne, Israël, Angleterre, Espagne, aux États-Unis
  • le lancement de VENIO, notre solution SaaS de gestion des inscriptions événementielles,
  • la création de la direction commerciale et des pôles Maintenance et Conseil,
  • la montée en compétence technologique : notamment front (Angular, vueJS), mobile (app natives ou progressive web app), la certification symfony de notre lead dev, l’organisation des « REX » techniques,
  • l’adoption de la méthode agile Scrum pour le pilotage des projets de développement,

sans oublier les ressources humaines : plan de formations, mise en place des RTT, des entretiens annuels et professionnels, organisation d’incentives ou encore aménagement des lieux de vie (avec notamment le café gratuit !).

 

En arrivant à Viroflay il y a 6 ans, SPYRIT était une micro entreprise ; elle revient à Versailles comme une vraie PME, bien structurée et organisée, prête à poursuivre sa belle croissance dans les locaux du « Montcalm », qui pourront accueillir nos prochains collaborateurs !

Nous vous prions de bien vouloir noter notre nouvelle adresse :

SPYRIT systèmes d’information
2 rue du Pont Colbert
78000 Versailles

Les autres coordonnées (téléphone, mail et web) restent inchangées.

L’équipe serait très heureuse de vous accueillir dans ses nouveaux locaux pour discuter de vos projets autour d’un café. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Ce mois d’avril a vu le coup d’envoi des travaux de rénovation des futurs locaux de SPYRIT. Dans moins d’un mois désormais, nous serons installés dans de nouveaux bureaux, plus modernes, plus lumineux et surtout beaucoup plus grands ! Il faut bien loger tous les développeurs et chefs de projet qui sont venus agrandir et renforcer notre équipe en ce début d’année… Petit regard en arrière : en arrivant à Viroflay, en 2013, nous étions 5. Quand nous en partirons, en mai 2019, nous serons 14 !

Ce sera aussi le grand retour de SPYRIT à Versailles. Six ans après avoir quitté le quartier Notre-Dame, nous allons rejoindre le quartier des Chantiers, qui connaît actuellement une transformation complète et un grand dynamisme avec la création de nombreux logements et commerces et l’aménagement du siège de Nature & Découverte.

Voici une photo de l’entrée des locaux, avant les travaux.

Et nos bureaux en plein chantier – c’est le cas de le dire.

     

     

Outre la rénovation complète des sols, murs et plafonds et de l’éclairage, nous allons également aménager un coin restauration avec une vraie cuisine – car la qualité de vie, c’est important chez SPYRIT ! Nous aménageons aussi une douche, parce qu’il y a pas mal de sportifs dans l’équipe – entre ceux qui viennent travailler à vélo, ceux qui préparent leur triathlon, ceux qui s’affrontent raquette en main…

N’oublions pas surtout une opération déterminante : le raccordement de la fibre via une connexion professionnelle dédiée, avec le (très) haut débit et des engagements de disponibilité et de temps de rétablissement. C’est vital pour notre activité.

Ça clignote : la liaison physique optique est activée ;-)

Encore quelques semaines de patience… Nous avons hâte d’y être installés et de vous montrer le résultat final !

Début 2018, SPYRIT a repensé ses prestations de conseil informatique en lançant le pôle conseil. Pour incarner cette ambition, Thomas Fayol fait son retour chez SPYRIT, après 6 années où il a occupé des fonctions de chef de projet et DSI. Nous lui avons posé quelques questions sur son activité.

Une première question pour se mettre en jambes : si on remonte dans le temps, il y a 6 ans, pourquoi avoir quitté SPYRIT ?

L’envie de changement ! (rires) À l’époque, SPYRIT n’en était pas là où elle en est maintenant. J’avais fait le tour de mon rôle de chef de projet et j’avais surtout envie de voir une autre version de l’informatique, en passant côté client. Cette expérience m’a permis de maîtriser 3 clés du métier de conseil informatique : la technique, les méthodes et l’organisation. Ce dernier axe est capital. L’informatique est au cœur de nos vies, le moindre changement a des conséquences sur les hommes et les processus des organisations qu’il faut savoir anticiper.

Avant la création du pôle Conseil, ces missions étaient souvent réalisées en lien avec les projets d’ingénierie, ou au gré des opportunités. Comment les choses se sont-elles organisées depuis ?

Effectivement, le conseil est aujourd’hui mieux structuré, avec une offre construite qui se décline en 3 axes.

Thomas au travail

Le premier axe consiste à auditer et fixer un cap pour le système d’information. C’est le fameux « Connais-toi toi-même… », qui se traduit en informatique par une première étape d’audit, pour donner au client une vision claire de son SI, et une seconde étape pour fixer avec lui la stratégie, faire évoluer son SI et le rendre pérenne – en lien, bien sûr, avec les besoins actuels et futurs des utilisateurs et des clients.

Le deuxième axe permet de dynamiser et faire progresser le SI : avoir des outils informatiques qui marchent, c’est bien ; en avoir que l’on maîtrise et qui ne nous inquiètent pas tous les matins c’est mieux ! À partir de cet adage, qui parlera sûrement à chaque responsable informatique ou dirigeant, nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions être un support efficace aux directions et aux responsables informatiques pour avoir « un SI qui tourne rond ».

Tu proposes un accompagnement opérationnel spécifique aux personnes en charge de l’informatique. Peux-tu nous donner quelques exemples d’interventions lors de cet accompagnement ?

Ces interventions peuvent se concrétiser par :

  • la mise en place de bonnes pratiques, des conditions de maîtrise de son SI,
  • la préconisation et la recherche de solutions pour garantir ce qui doit l’être,
  • du coaching technique et méthodologique de collaborateurs,
  • le maintien à jour de documentations, de cartographies…
  • le cadrage de projets et d’évolutions,
  • l’assistance pour les démarches administratives liées au SI,
  • l’assistance pour la construction du budget informatique…

Comment fais-tu lorsque tu accompagnes une structure qui n’a pas de service informatique interne ?

Dans ces cas-là, l’accompagnement sur les sujets informatiques se fait auprès de la Direction. Il y a alors souvent la mise en place d’une assistance pour le pilotage des fournisseurs informatiques (infogérant, hébergeur, éditeur, maintenance applicative…).

Le périmètre de l’accompagnement peut être défini à l’avance ou au fur et à mesure des besoins. SPYRIT se cale sur le rythme du client, de manière à ce que l’implication nécessaire soit à un niveau soutenable pour tous.

Tu parlais de 3 axes…

En effet, le troisième axe propose de piloter un projet spécifique pour se donner toutes les chances de réussir son projet.

Pour aller vite, cela correspond à l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMOA). Concrètement, nous sommes en mesure de proposer un accompagnement d’équipes fonctionnelles pour mener à bien leurs projets informatiques de différentes manières.

Comment procèdes-tu alors ?

Nous partageons avec les équipes métier différentes choses. Par exemple :

  • notre habitude des projets informatiques, pour connaître les clés de la bonne gouvernance et de la bonne gestion d’un projet ;
  • une légitimité à échanger avec les fournisseurs informatiques, à mener des appels d’offres ;
  • un goût pour la co-construction avec les utilisateurs, l’animation d’ateliers, le cadrage et la formalisation des attentes.

La méthodologie de SPYRIT est adaptée à chaque demande après un échange avec l’équipe projet pour se répartir les rôles et la définition des livrables attendus.

Cela va faire un an que tu es de retour chez SPYRIT, y a-t-il un point qui t’a marqué ?

Ce qui marque une vraie différence avec les 6 années précédentes passées dans des DSI internes, c’est la diversité des contextes et des modes d’intervention. Cela peut être au long cours, en accompagnement de type DSI temps partagé : aux Éditions du Cerf, à l’IFAC, chez Ecclésia RH, au sein de l’ENSTA, à l’ACO, avec KTO… ou bien en mode projet : à La Table de Cana – Antony pour un audit complet sur le SI, à l’ISFEC-AFAREC pour une analyse fonctionnelle et technique des interconnexions possibles entre les outils métiers…

Qu’est-ce qui fait que ça marche, que les retours sont positifs ?

À chaque intervention, une relation de confiance a pu être établie. Cette confiance s’établit à mon sens rapidement car je suis à l’écoute des attentes et m’intéresse au contexte de l’intervention, au-delà de la seule question informatique. Par ailleurs, je vois l’informatique comme une activité au service du métier, pas comme des outils pour se faire plaisir. Vous pouvez avoir les outils les plus chers, s’ils ne sont pas adaptés à vos problématiques propres, ce sera de l’argent dépensé pour rien.

L’activité de ce nouveau Pôle Conseil est déjà prometteuse après seulement un an. Quels sont les objectifs à présent ?

L’objectif est de développer plus largement l’activité et de trouver de nouvelles missions. Pour l’instant, les choses se font assez naturellement, en particulier grâce aux recommandations des clients que nous avons déjà accompagnés. Nous voudrions étoffer l’équipe de consultants pour répondre mieux encore aux sollicitations. Bref, développer … autre chose que du code ! D’ailleurs, en un an, nous avons déjà créé plusieurs partenariats avec d’autres cabinets et réseaux professionnels qui sont très prometteurs, notamment sur une question comme la mise en conformité RGPD. Cela faisait l’actualité en 2018 au moment de mon arrivée, mais il faut du temps pour que cela se mette en place.

Cela vous intéresse ?

  • Consultez et partagez la page Conseil sur le site de SPYRIT
  • Venez prendre un café chez nous !
  • Contactez Thomas Fayol via notre site ou sur LinkedIn

Cette année, nous avons décidé de renouveler un peu l’exercice traditionnel des vœux. En effet, nous nous sommes rendu compte que beaucoup de nos relations (clients, fournisseurs, partenaires…) nous connaissent – depuis quelques semaines ou de longues années – surtout dans le cadre d’un projet précis pour lequel nous avons travaillé ensemble, mais ne savent pas toujours bien ce que nous faisons par ailleurs.

Nous avons donc souhaité vous présenter l’ensemble de notre activité. Toute l’équipe SPYRIT s’est ainsi mobilisée pendant une journée dans un esprit « hackathon » pour réaliser un yearbook. Le résultat est à découvrir en ligne à l’adresse :

yearbook2018.spyrit.net

Vous y découvrirez, au rythme des saisons, tout ce qui a fait notre année 2018, le vrai boulot sérieux comme les petits à-côtés. Comme nos développeurs sont un peu facétieux, ils n’ont pu s’empêcher de glisser un konami code dans ce rouleau : si vous êtes rusé, vous arrivez à faire tomber la neige en hiver… ou les feuilles à l’automne !

Mais au-delà de cette rétrospective, pour la nouvelle année 2019, nous vous souhaitons plein de choses formidables :

  • le développement de votre activité
  • des projets informatiques toujours plus agiles
  • et bien sûr le meilleur pour vous-même et tous ceux qui vous sont chers !

C’est devenu une belle tradition pour l’équipe SPYRIT : chaque année, nous partons pour quelques jours de déconnexion totale. Après le ski et l’initiation à l’alpinisme, nous sommes partis cette année à la mer !

Avec quelques jours d’avance sur la sortie du film du même nom, nous avons donc passé Trois jours à Quiberon, sur les terres de Matthieu, notre directeur commercial, qui nous avait concocté un programme aux petits oignons. Le sport avait une belle place : wakeboard, standup paddle, kayak, balade à pied ou à vélo. Mais aussi : visite d’ostréiculteur, barbecues… et beaucoup de temps libre, occupé à rêvasser, lire, jouer aux jeux vidéos, faire des photos et même faire la cuisine pour faire découvrir ses spécialités aux autres.

Matthieu a fait de belles images avec le drone, et grâce à lui nous avons un beau film pour retrouver les meilleurs moments.

Les étudiants en 5ème année de la filière Entrepreneuriat et Innovation de l’IPAG Business School ont eu l’occasion de travailler avec SPYRIT sur les nouveaux enjeux du numérique afin de comprendre les modèles, les externalités et les leviers qui nous entourent et de les mettre en application sur leurs projets respectifs dans le cadre d’une vision agile. Lire la suite

Après le ski en 2015, après Koezio en 2016, l’équipe SPYRIT est retournée cet été 2017 au cœur des Alpes, à Argentière. Lire la suite

Depuis sa création en 2003, SPYRIT a toujours eu le souci, par exemple avec l’option pour les logiciels open source, dont le fonctionnement interne est accessible à chacun, de promouvoir des usages de l’informatique respectueux des libertés individuelles. C’est un choix éthique pleinement assumé. C’est aussi une démarche entrepreneuriale pragmatique qui a permis le développement de cette entreprise, qui a multiplié son chiffre d’affaires par 15 en 12 ans, et qui a permis la création d’emplois pérennes et contribué à la formation d’apprentis. Lire la suite

Fin janvier 2015, l’équipe SPYRIT s’est retrouvée pour 4 jours à Evolène, au cœur des Alpes valaisannes. Au programme : ski, construction d’igloo, raclette… sans oublier williamine et fendant ! Lire la suite

L’association 100 000 Entrepreneurs réunit depuis 2007 les entrepreneurs d’aujourd’hui et ceux de demain. Reconnue d’intérêt général, l’association rassemble des entrepreneurs qui ont envie de témoigner et de transmettre leur passion auprès des élèves de collège lycée et enseignement secondaire. Lire la suite