Deuxième participation pour SPYRIT

Cette année encore, SPYRIT se trouvera au Palais des Congrès de Paris le 15 octobre 2020 pour le FNAF. Cette journée de formation, d’information et d’échanges sera l’occasion pour tous de débattre sur la gestion des structures associatives en temps de crise et de faire le point sur les grands enjeux du secteur. Comment prendre en compte l’impact social de l’épidémie ? Comment repenser le monde de demain ?  Comment profiter de la crise pour s’imposer ? Tels seront les sujets abordés au cours de cet événement.

Une journée de rencontre et de temps fort

SPYRIT, qui accompagne les structures associatives et militantes dans leur stratégie numérique, aura l’occasion de mettre en avant une nouvelle fois son pôle conseil, dirigé par Thomas Fayol, ainsi que la solution de gestion d’inscriptions Venio développée en 2015.

Au programme de cette 15e édition :

  • Formez-vous et partagez les bonnes pratiques. Un programme unique de 80 conférences et ateliers : actualité, contexte sanitaire, engagement, gouvernance, numérique, financement, mesure d’impact et mécénat …
  • Échangez avec l’ensemble des acteurs du secteur associatif. 90 partenaires et exposants pour des conseils sur mesure auprès de professionnels qualifiés.
  • Profitez d’espaces d’animations. Des espaces inédits dans l’exposition : Village numérique, Conseils de Dircom’, Consultations ESS…
  • Partagez l’expérience d’experts et responsables associatifs. Plus de 350 intervenants viendront témoigner sur leur parcours et vous faire bénéficier de leur expertise.
  • Nouveauté : un programme spécial online. Pour que l’événement soit accessible à tous compte tenu du contexte, un programme spécial sera retransmis en direct sur www.forumdesassociations.com depuis le studio live du Forum.

Bien entendu, plusieurs mesures seront mises en place pour garantir la sécurité de chacun et limiter la propagation du virus. Le port du masque sera obligatoire dans tous les espaces, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition, une équipe de nettoyage se trouvera sur les lieux et les flux de personnes seront régulés.

Nous espérons vivement vous retrouver sur les lieux afin que nous discutions ensemble de vos projets.

Un projet porteur de sens

Depuis 1984, la Fédération ENVIE participe à la réduction des déchets et contribue à faire changer les modes de consommation. Grâce à ses 2 300 salariés en parcours d’insertion professionnelle, ENVIE a développé de nombreuses activités atour d’une économie circulaire qui consolide en permanence un modèle d’entreprises solidaires. Ces entreprises œuvrent à une société plus inclusive et plus soucieuse de l’environnement. L’insertion et la formation professionnelle de personnes accédant difficilement à l’emploi font également partie des priorités de la fédération.

Clarifier le message et organiser les contenus

ENVIE est une organisation fédérative présente sur tout le territoire français. Il était important pour la fédération de :

  • communiquer de manière plus institutionnelle
  • de faire le relais vers ses nombreuses structures.

Pour répondre à ces besoins, la mise en place de cartes permettant au client de trouver rapidement le magasin le plus proche était un bon moyen.

La fédération devait également communiquer sur son projet Envie Le Labo. Il s’agit d’un futur éco-lieu solidaire et associatif de 550m2 situé dans le 20e arrondissement de Paris. Ce projet incarne les valeurs portées par ENVIE en matière de développement durable et en faveur du réemploi. Associé au site web de la fédération, le lieu avait besoin d’être animé avec une page internet spécifique pour proposer l’ensemble de ses offres.

Le Green Friday fut initié en 2017 par la fédération ENVIE. Il se déroule chaque année pendant la période du Black Friday. Ce mouvement sensibilise les français à une consommation plus responsable en leur rappelant l’impact de chaque acte de consommation sur l’environnement. Le but est de prouver qu’il existe des alternatives aux modes de consommation classiques. Le mouvement a été initié par la Fédération Envie, mais devait pouvoir évoluer librement sur une page spécifique.

WordPress dans ses petits souliers

Même si la question du choix de l’outil s’est posée, l’importance de la dominante éditoriale a permis de trancher en faveur du CMS WordPress. L’enjeu du projet était de répondre aux besoins fonctionnels, tout en conservant la facilité de prise main et la possibilité de maintenir le site dans la durée.

Une attention particulière a également été portée sur des enjeux non-négociables pour la fédération. La réduction au maximum de l’empreinte carbone du site, l’accessibilité aux personnes handicapées, et l’optimisation pour la navigation mobile devaient être incluses dans la réalisation.

En conclusion

La proximité des locaux de SPYRIT avec l’un des magasins ENVIE (Trappes) et la proximité idéologique avec le mouvement nous ont conduit à nous dépasser pour le projet tant sur le design avec Nicolas Dupuy que sur la technique avec le pôle WordPress de SPYRIT.

Alors si vous projetez de changer un appareil électroménager prochainement, allez faire un tour sur le site de la fédération. Vous y découvrirez les avantages de l’économie circulaire et vous contribuerez à la limitation des déchets en changeant votre mode de consommation.

Dès la fin de la semaine précédent l’annonce du confinement, l’équipe SPYRIT s’est organisée afin de continuer son activité malgré les restrictions imposées par la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Chacun de nos collaborateurs est désormais en télétravail jusqu’à nouvel ordre, et dispose à son domicile de tout l’équipement matériel et logiciel permettant de rester opérationnel, tout en garantissant les conditions de sécurité informatique. Les performances et les règles de sécurité de notre VPN ont été augmentées pour faire face à ces nouvelles circonstance.

Notre partenaire qui assure l’infogérance de notre plateforme d’hébergement reste également mobilisé, dans cette période où la disponibilité des services en ligne est déterminante.

L’équipe SPYRIT s’efforce d’assurer, dans les meilleures conditions possibles compte tenu des circonstances, l’assistance aux utilisateurs, les opérations de maintenance ainsi que l’avancement des projets de réalisation et des missions de conseil.

Pour cette période :

  • toutes les réunions prévues pourront être maintenues, mais sous forme de vidéoconférence ;
  • pour la maintenance, le canal principal pour adresser les demandes reste notre site support.spyrit.net ;
  • nos n° de téléphone professionnels restent actifs, en particulier celui de l’assistance qui est à réserver aux cas d’urgence ;
  • pour l’assistance, des plages horaires privilégiées ont été communiquées à nos clients.

En souhaitant que la situation revienne rapidement à la normale, nous restons à la disposition de nos clients, et à l’écoute de leurs remarques pour ajuster au mieux notre dispositif.

Que la force du cinéma soit avec nous

Depuis le début de la dernière trilogie, SPYRIT ne rate pas la sortie d’un épisode de Star Wars. Cette tradition permet de lancer au sein de l’équipe des débats presque aussi vifs que sur la différence entre « crypté » et « chiffré », les mérites comparés d’IPv4 et d’IPv6 ou encore sur les bonnes pratiques de paramétrage d’une config’ Docker. Vous ne voyez pas le rapport ? Nous non plus, à vrai dire (à part les dév’), sinon que dans ce genre de débat de spécialistes, il vaut mieux rester neutre…

Cela dit, et sans rien dévoiler de l’intrigue, l’épisode IX est un beau spectacle. Un bon siège, quelques popcorns (salés ou sucrés) et des collègues passionnés, c’est quasiment tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Si vous n’avez pas de collègue passionné, on peut vous prêter Alex, qui sera ravi d’y retourner rien que pour ne pas être d’accord avec vous.

Des cadeaux durables et écolos

La distribution de cadeaux entre membre de l’équipe SPYRIT fait également partie des traditions. Nous avons juste ajouté une nouvelle consigne cette année : se débrouiller pour faire un cadeau, toujours entre 5 et 10 €, mais le plus durable, local et recyclable possible.

À l’ouverture, on découvre, entre autres, un kit à gâteau composé maison avec de la farine des Moulins de Versailles : on peut difficilement faire plus local. On découvre également du chocolat maison, des graines à germer et son germoir en verre, des plantes, des livres et même un flipper en carton à monter… Le moins que l’on puisse dire, c’est que la consigne a été suivie consciencieusement.

Le dîner de fin d’année

Une fois nos quelques cadeaux de Noël offerts autour d’un bel apéritif, ce n’est plus une (comme l’an dernier), mais désormais deux tables entières que nous avons dû occuper, pour accueillir l’équipe qui a doublé en un an !

Après Chez StefS l’an dernier et Les Quatre Saisons il y a deux ans, nous avons continué notre découverte des bonnes tables versaillaises au  Gabérem, privatisé pour l’occasion. Encore le choix du local puisque ce petit « bistro gourmand » se trouve à quelques pas du bureaux.

Fricassée de pintade sauce au fois gras, feuilleté de saumon aux champignons des bois ou encore parmentier de confit de canard aux pleurotes : le choix était difficile, mais toutes les options étaient aussi bonnes !

Après tout cela, reste tout de même une grande interrogation : comment va-t-on faire à l’avenir, s’il n’y a plus de nouvel épisode de Star Wars et surtout si on continue à doubler tous les ans ? Si vous voulez le savoir… rejoignez-nous d’ici là !

Connais-toi toi même

Prendre un temps de recul, s’extraire des urgences du quotidien, pour analyser nos pratiques, confronter nos expériences, formaliser et documenter nos méthodes : telle est l’ambition des « Ateliers SPYRIT » qui ont réuni toute l’entreprise les 7 et 8 octobre dernier.

L’objectif de ce nouvel événement interne est double : d’une part mieux accueillir les nouveaux collaborateurs ; d’autre part, partager des procédures éprouvées pour gagner en efficacité et en qualité.

L’enjeu était particulièrement important après la très forte croissance de SPYRIT, qui a vu son effectif quasiment doubler en quelques mois.

Château de Jambville, Centre national de formation SGDF

Le Château de Jambville, Centre national de formation SGDF

Re-connecter en pleine nature

Pour y parvenir, il était nécessaire de changer d’air, de nous mettre au vert et d’alterner les séances de cogitation et les activités plus manuelles. Quoi de mieux pour cela que d’aller chez les experts incontestés de la pédagogie de plein air et des activités nature ? Nous sommes ainsi partis au château de Jambville (Yvelines), Centre national de formation des Scouts et guides de France qui accueille également des séminaires d’entreprise.

Histoire de marquer la rupture par rapport à notre environnement de travail usuel, nous avons commencé par un activité de construction bois : une petite révision des nœuds puis une initiation au matelotage, pour fabriquer du mobilier avec des perches assemblées par brêlage.

Vite fait, bien fait : après une bonne heure, nous avions nos trois tables prêtes à servir le soir même pour un dîner trappeur, entièrement cuit au feu de bois, avec Paul et Aldric à la guitare, les chamallows grillés apportés par Thomas…

       

Écouter et comprendre l’autre
pour créer des bonnes pratiques en commun

Entre temps, nous sommes entrés dans le vif du sujet de ces premiers Ateliers SPYRIT. Un premier temps de rétrospective personnelle puis de mise en commun était proposé. L’objectif était de répondre selon son expérience et son ressenti. Quelques pistes de réflexion étaient proposées comme l’accueil chez SPYRIT, la transmission des informations, les pratiques, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, les méthodes mises en place ou au contraire celles qui manquent.

Les thématiques les plus attendues ont vite émergé : le savoir-faire technique, la maîtrise des logiciels métiers, la gestion de projet, la sécurité informatique, sans oublier les procédures RH et administratives.

Le travail s’est poursuivi le lendemain en petits groupes pour produire les premiers livrables : supports de formations internes sur des sujets techniques (workflow git, installation docker…) ou métiers (processus de facturation, passage des projets en maintenance…), modèles types de documentation technique des projets ou encore préparation d’un livret d’accueil.

Un travail énorme a été accompli en une journée et demie, grâce à l’implication de toute l’équipe. Chacun a pu mesurer le bénéfice personnel de prendre du recul, de s’interroger sur ses propres pratiques professionnelles et de les confronter avec celles de ses collègues.

Le travail va désormais se poursuivre pour finaliser les documents et en assurer la mise à disposition, et pour organiser les premières formations internes.

Cette première édition des Ateliers SPYRIT en appelle d’autres, que ce soit pour aborder d’autres sujets, effectuer la mise à jour des documents ou encore vérifier si nous sommes toujours alignés avec les procédures définies.

Rendez-vous l’année prochaine pour la 2ème édition !

15 ans d’expertise au service des associations

Depuis sa création, SPYRIT accompagne des structures associatives et militantes dans leur stratégie numérique. Ce qui était au départ lié au parcours personnel du fondateur de SPYRIT, Pierre-Yves Stucki, lui même très investit dans le monde militant, est devenu en 15 ans une véritable marque de fabrique et un savoir-faire reconnu.

Il est capital de maîtriser les spécificités du monde militant et associatif pour apporter un service adapté. Ainsi la gestion d’un adhérent n’est pas la même qu’un client ; les problématiques de financements sont spécifiques, avec par exemple la gestion des reçus fiscaux ; l’organisation interne et la gouvernance sont aussi des sujets particuliers, avec la gestion des mandats associatifs…

Le pôle Conseil à la rencontre de ces structures

Après une expérience de DSI de grandes associations nationales, Thomas Fayol, Directeur Conseil, propose un accompagnement adapté à des structures, qui n’ont pas toujours les moyens de financer un DSI interne à temps plein.

La participation du pôle Conseil au Forum national des associations et fondations est l’occasion de rencontrer des associations qui ont besoin de conseil et des partenaires présents sur le salon. Nous vous attendons nombreux le 16 octobre sur le stand 165. Si vous n’avez pas encore d’invitation, pensez à nous faire la demande sur le formulaire ci-dessous.

Le Forum national des associations et fondations

Le forum propose une journée de formation, d’information et d’échanges pour optimiser la gestion et le développement des associations & fondations et faire le point sur les grands enjeux du secteur.

Au programme de cette 14e édition :

  • Formez-vous et partagez les bonnes pratiques
    Un programme unique de 80 conférences et ateliers : engagement, innovation, gouvernance, numérique, financement, impact, bénévolat et mécénat…
  • Echangez avec l’ensemble des acteurs du secteur associatif
    90 partenaires et exposants pour des conseils sur mesure auprès de professionnels qualifiés.
  • Profitez d’espaces d’animations
    Des espaces inédits dans l’exposition : Village numérique, Conseils de Dircom’, Consultations juridique, comptable et RH…
  • Partagez l’expérience d’experts et responsables associatifs
    Plus de 350 intervenants viendront témoigner sur leur parcours et vous faire bénéficier de leur expertise.

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : Mercredi 16 octobre 2019 – Horaires : de 8h30 à 18h30
Lieu : Palais des Congrès de Paris – Porte Maillot
Stand SPYRIT CONSEIL : 165

informations et inscription sur www.forumdesassociations.com

 

Recevoir une invitation au FNAF 2019

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

C’est avec joie que SPYRIT vous annonce son installation dans ses nouveaux locaux !

Après un mois de travaux de rénovation, nous voici installés dans nos nouveaux locaux – plus grands, plus lumineux et surtout plus modernes, au sein de l’immeuble de bureaux « le Montcalm », dans le quartier de Versailles Chantiers.

Cette installation marque une étape importante dans la progression de SPYRIT. Les six années passées dans nos précédents locaux à Viroflay ont vu l’entreprise évoluer, tant en chiffres d’affaires qu’en effectif : nous sommes passés de 300 k€ à 1 M€ de CA, et de 5 à 14 collaborateurs. Cette période viroflaysienne a été marquée par des réussites importantes :

  • le développement de SPYRIT à l’international, avec des nouveaux clients en Allemagne, Israël, Angleterre, Espagne, aux États-Unis
  • le lancement de VENIO, notre solution SaaS de gestion des inscriptions événementielles,
  • la création de la direction commerciale et des pôles Maintenance et Conseil,
  • la montée en compétence technologique : notamment front (Angular, vueJS), mobile (app natives ou progressive web app), la certification symfony de notre lead dev, l’organisation des « REX » techniques,
  • l’adoption de la méthode agile Scrum pour le pilotage des projets de développement,

sans oublier les ressources humaines : plan de formations, mise en place des RTT, des entretiens annuels et professionnels, organisation d’incentives ou encore aménagement des lieux de vie (avec notamment le café gratuit !).

 

En arrivant à Viroflay il y a 6 ans, SPYRIT était une micro entreprise ; elle revient à Versailles comme une vraie PME, bien structurée et organisée, prête à poursuivre sa belle croissance dans les locaux du « Montcalm », qui pourront accueillir nos prochains collaborateurs !

Nous vous prions de bien vouloir noter notre nouvelle adresse :

SPYRIT systèmes d’information
2 rue du Pont Colbert
78000 Versailles

Les autres coordonnées (téléphone, mail et web) restent inchangées.

L’équipe serait très heureuse de vous accueillir dans ses nouveaux locaux pour discuter de vos projets autour d’un café. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Ce mois d’avril a vu le coup d’envoi des travaux de rénovation des futurs locaux de SPYRIT. Dans moins d’un mois désormais, nous serons installés dans de nouveaux bureaux, plus modernes, plus lumineux et surtout beaucoup plus grands ! Il faut bien loger tous les développeurs et chefs de projet qui sont venus agrandir et renforcer notre équipe en ce début d’année… Petit regard en arrière : en arrivant à Viroflay, en 2013, nous étions 5. Quand nous en partirons, en mai 2019, nous serons 14 !

Ce sera aussi le grand retour de SPYRIT à Versailles. Six ans après avoir quitté le quartier Notre-Dame, nous allons rejoindre le quartier des Chantiers, qui connaît actuellement une transformation complète et un grand dynamisme avec la création de nombreux logements et commerces et l’aménagement du siège de Nature & Découverte.

Voici une photo de l’entrée des locaux, avant les travaux.

Et nos bureaux en plein chantier – c’est le cas de le dire.

     

     

Outre la rénovation complète des sols, murs et plafonds et de l’éclairage, nous allons également aménager un coin restauration avec une vraie cuisine – car la qualité de vie, c’est important chez SPYRIT ! Nous aménageons aussi une douche, parce qu’il y a pas mal de sportifs dans l’équipe – entre ceux qui viennent travailler à vélo, ceux qui préparent leur triathlon, ceux qui s’affrontent raquette en main…

N’oublions pas surtout une opération déterminante : le raccordement de la fibre via une connexion professionnelle dédiée, avec le (très) haut débit et des engagements de disponibilité et de temps de rétablissement. C’est vital pour notre activité.

Ça clignote : la liaison physique optique est activée ;-)

Encore quelques semaines de patience… Nous avons hâte d’y être installés et de vous montrer le résultat final !

Début 2018, SPYRIT a repensé ses prestations de conseil informatique en lançant le pôle conseil. Pour incarner cette ambition, Thomas Fayol fait son retour chez SPYRIT, après 6 années où il a occupé des fonctions de chef de projet et DSI. Nous lui avons posé quelques questions sur son activité.

Une première question pour se mettre en jambes : si on remonte dans le temps, il y a 6 ans, pourquoi avoir quitté SPYRIT ?

L’envie de changement ! (rires) À l’époque, SPYRIT n’en était pas là où elle en est maintenant. J’avais fait le tour de mon rôle de chef de projet et j’avais surtout envie de voir une autre version de l’informatique, en passant côté client. Cette expérience m’a permis de maîtriser 3 clés du métier de conseil informatique : la technique, les méthodes et l’organisation. Ce dernier axe est capital. L’informatique est au cœur de nos vies, le moindre changement a des conséquences sur les hommes et les processus des organisations qu’il faut savoir anticiper.

Avant la création du pôle Conseil, ces missions étaient souvent réalisées en lien avec les projets d’ingénierie, ou au gré des opportunités. Comment les choses se sont-elles organisées depuis ?

Effectivement, le conseil est aujourd’hui mieux structuré, avec une offre construite qui se décline en 3 axes.

Thomas au travail

Le premier axe consiste à auditer et fixer un cap pour le système d’information. C’est le fameux « Connais-toi toi-même… », qui se traduit en informatique par une première étape d’audit, pour donner au client une vision claire de son SI, et une seconde étape pour fixer avec lui la stratégie, faire évoluer son SI et le rendre pérenne – en lien, bien sûr, avec les besoins actuels et futurs des utilisateurs et des clients.

Le deuxième axe permet de dynamiser et faire progresser le SI : avoir des outils informatiques qui marchent, c’est bien ; en avoir que l’on maîtrise et qui ne nous inquiètent pas tous les matins c’est mieux ! À partir de cet adage, qui parlera sûrement à chaque responsable informatique ou dirigeant, nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions être un support efficace aux directions et aux responsables informatiques pour avoir « un SI qui tourne rond ».

Tu proposes un accompagnement opérationnel spécifique aux personnes en charge de l’informatique. Peux-tu nous donner quelques exemples d’interventions lors de cet accompagnement ?

Ces interventions peuvent se concrétiser par :

  • la mise en place de bonnes pratiques, des conditions de maîtrise de son SI,
  • la préconisation et la recherche de solutions pour garantir ce qui doit l’être,
  • du coaching technique et méthodologique de collaborateurs,
  • le maintien à jour de documentations, de cartographies…
  • le cadrage de projets et d’évolutions,
  • l’assistance pour les démarches administratives liées au SI,
  • l’assistance pour la construction du budget informatique…

Comment fais-tu lorsque tu accompagnes une structure qui n’a pas de service informatique interne ?

Dans ces cas-là, l’accompagnement sur les sujets informatiques se fait auprès de la Direction. Il y a alors souvent la mise en place d’une assistance pour le pilotage des fournisseurs informatiques (infogérant, hébergeur, éditeur, maintenance applicative…).

Le périmètre de l’accompagnement peut être défini à l’avance ou au fur et à mesure des besoins. SPYRIT se cale sur le rythme du client, de manière à ce que l’implication nécessaire soit à un niveau soutenable pour tous.

Tu parlais de 3 axes…

En effet, le troisième axe propose de piloter un projet spécifique pour se donner toutes les chances de réussir son projet.

Pour aller vite, cela correspond à l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMOA). Concrètement, nous sommes en mesure de proposer un accompagnement d’équipes fonctionnelles pour mener à bien leurs projets informatiques de différentes manières.

Comment procèdes-tu alors ?

Nous partageons avec les équipes métier différentes choses. Par exemple :

  • notre habitude des projets informatiques, pour connaître les clés de la bonne gouvernance et de la bonne gestion d’un projet ;
  • une légitimité à échanger avec les fournisseurs informatiques, à mener des appels d’offres ;
  • un goût pour la co-construction avec les utilisateurs, l’animation d’ateliers, le cadrage et la formalisation des attentes.

La méthodologie de SPYRIT est adaptée à chaque demande après un échange avec l’équipe projet pour se répartir les rôles et la définition des livrables attendus.

Cela va faire un an que tu es de retour chez SPYRIT, y a-t-il un point qui t’a marqué ?

Ce qui marque une vraie différence avec les 6 années précédentes passées dans des DSI internes, c’est la diversité des contextes et des modes d’intervention. Cela peut être au long cours, en accompagnement de type DSI temps partagé : aux Éditions du Cerf, à l’IFAC, chez Ecclésia RH, au sein de l’ENSTA, à l’ACO, avec KTO… ou bien en mode projet : à La Table de Cana – Antony pour un audit complet sur le SI, à l’ISFEC-AFAREC pour une analyse fonctionnelle et technique des interconnexions possibles entre les outils métiers…

Qu’est-ce qui fait que ça marche, que les retours sont positifs ?

À chaque intervention, une relation de confiance a pu être établie. Cette confiance s’établit à mon sens rapidement car je suis à l’écoute des attentes et m’intéresse au contexte de l’intervention, au-delà de la seule question informatique. Par ailleurs, je vois l’informatique comme une activité au service du métier, pas comme des outils pour se faire plaisir. Vous pouvez avoir les outils les plus chers, s’ils ne sont pas adaptés à vos problématiques propres, ce sera de l’argent dépensé pour rien.

L’activité de ce nouveau Pôle Conseil est déjà prometteuse après seulement un an. Quels sont les objectifs à présent ?

L’objectif est de développer plus largement l’activité et de trouver de nouvelles missions. Pour l’instant, les choses se font assez naturellement, en particulier grâce aux recommandations des clients que nous avons déjà accompagnés. Nous voudrions étoffer l’équipe de consultants pour répondre mieux encore aux sollicitations. Bref, développer … autre chose que du code ! D’ailleurs, en un an, nous avons déjà créé plusieurs partenariats avec d’autres cabinets et réseaux professionnels qui sont très prometteurs, notamment sur une question comme la mise en conformité RGPD. Cela faisait l’actualité en 2018 au moment de mon arrivée, mais il faut du temps pour que cela se mette en place.

Cela vous intéresse ?

  • Consultez et partagez la page Conseil sur le site de SPYRIT
  • Venez prendre un café chez nous !
  • Contactez Thomas Fayol via notre site ou sur LinkedIn

Cette année, nous avons décidé de renouveler un peu l’exercice traditionnel des vœux. En effet, nous nous sommes rendu compte que beaucoup de nos relations (clients, fournisseurs, partenaires…) nous connaissent – depuis quelques semaines ou de longues années – surtout dans le cadre d’un projet précis pour lequel nous avons travaillé ensemble, mais ne savent pas toujours bien ce que nous faisons par ailleurs.

Nous avons donc souhaité vous présenter l’ensemble de notre activité. Toute l’équipe SPYRIT s’est ainsi mobilisée pendant une journée dans un esprit « hackathon » pour réaliser un yearbook. Le résultat est à découvrir en ligne à l’adresse :

yearbook2018.spyrit.net

Vous y découvrirez, au rythme des saisons, tout ce qui a fait notre année 2018, le vrai boulot sérieux comme les petits à-côtés. Comme nos développeurs sont un peu facétieux, ils n’ont pu s’empêcher de glisser un konami code dans ce rouleau : si vous êtes rusé, vous arrivez à faire tomber la neige en hiver… ou les feuilles à l’automne !

Mais au-delà de cette rétrospective, pour la nouvelle année 2019, nous vous souhaitons plein de choses formidables :

  • le développement de votre activité
  • des projets informatiques toujours plus agiles
  • et bien sûr le meilleur pour vous-même et tous ceux qui vous sont chers !