Connais-toi toi même

Prendre un temps de recul, s’extraire des urgences du quotidien, pour analyser nos pratiques, confronter nos expériences, formaliser et documenter nos méthodes : telle est l’ambition des « Ateliers SPYRIT » qui ont réuni toute l’entreprise les 7 et 8 octobre dernier.

L’objectif de ce nouvel événement interne est double : d’une part mieux accueillir les nouveaux collaborateurs ; d’autre part, partager des procédures éprouvées pour gagner en efficacité et en qualité.

L’enjeu était particulièrement important après la très forte croissance de SPYRIT, qui a vu son effectif quasiment doubler en quelques mois.

Château de Jambville, Centre national de formation SGDF

Le Château de Jambville, Centre national de formation SGDF

Re-connecter en pleine nature

Pour y parvenir, il était nécessaire de changer d’air, de nous mettre au vert et d’alterner les séances de cogitation et les activités plus manuelles. Quoi de mieux pour cela que d’aller chez les experts incontestés de la pédagogie de plein air et des activités nature ? Nous sommes ainsi partis au château de Jambville (Yvelines), Centre national de formation des Scouts et guides de France qui accueille également des séminaires d’entreprise.

Histoire de marquer la rupture par rapport à notre environnement de travail usuel, nous avons commencé par un activité de construction bois : une petite révision des nœuds puis une initiation au matelotage, pour fabriquer du mobilier avec des perches assemblées par brêlage.

Vite fait, bien fait : après une bonne heure, nous avions nos trois tables prêtes à servir le soir même pour un dîner trappeur, entièrement cuit au feu de bois, avec Paul et Aldric à la guitare, les chamallows grillés apportés par Thomas…

       

Écouter et comprendre l’autre
pour créer des bonnes pratiques en commun

Entre temps, nous sommes entrés dans le vif du sujet de ces premiers Ateliers SPYRIT. Un premier temps de rétrospective personnelle puis de mise en commun était proposé. L’objectif était de répondre selon son expérience et son ressenti. Quelques pistes de réflexion étaient proposées comme l’accueil chez SPYRIT, la transmission des informations, les pratiques, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, les méthodes mises en place ou au contraire celles qui manquent.

Les thématiques les plus attendues ont vite émergé : le savoir-faire technique, la maîtrise des logiciels métiers, la gestion de projet, la sécurité informatique, sans oublier les procédures RH et administratives.

Le travail s’est poursuivi le lendemain en petits groupes pour produire les premiers livrables : supports de formations internes sur des sujets techniques (workflow git, installation docker…) ou métiers (processus de facturation, passage des projets en maintenance…), modèles types de documentation technique des projets ou encore préparation d’un livret d’accueil.

Un travail énorme a été accompli en une journée et demie, grâce à l’implication de toute l’équipe. Chacun a pu mesurer le bénéfice personnel de prendre du recul, de s’interroger sur ses propres pratiques professionnelles et de les confronter avec celles de ses collègues.

Le travail va désormais se poursuivre pour finaliser les documents et en assurer la mise à disposition, et pour organiser les premières formations internes.

Cette première édition des Ateliers SPYRIT en appelle d’autres, que ce soit pour aborder d’autres sujets, effectuer la mise à jour des documents ou encore vérifier si nous sommes toujours alignés avec les procédures définies.

Rendez-vous l’année prochaine pour la 2ème édition !